Revue de presse européenne de la semaine / This week in European politics (26-30/09/2016)

From the Guardian on « The man who brought you Brexit ». Sometimes hard to read but very interesting.

https://www.theguardian.com/politics/2016/sep/29/daniel-hannan-the-man-who-brought-you-brexit

 

Another Brexit piece, on the British diaspora, from Brussels to Berlin

http://www.brussels2berlin.com/2016/09/the-brexit-diaspora.html#more

 

On the issue of referenda (and why democracies can’t govern with them), from The Economist

http://www.economist.com/blogs/buttonwood/2016/09/decision-making-referendum

 

Après l’affaire Barroso, l’affaire Kroes. L’édito de Quatremer sur la corruption des élites en Europe

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2016/09/26/neelie-kroes-symbole-de-la-corruption-morale-des-etats/

 

 

Yes, it’s rather quiet these days. Or rather there is a certain lack of good articles. I blame the US elections for that. Hopefully after them normal service will resume in the press rooms.

Publicités

Revue de presse européenne de la semaine / This week in European politics (12-16/09)

The main highlight of the week was the State of the Union address given on Wednesday. I hope you had printed your bullshit bingo in advance.

 

So talking of speeches, this « confession » article from Ryan Heath of Politico. Now, I’m not Politico biggest fan (but I do like the Playbook). But I’ve written speeches although I’ve never been a speechwriter as such. And I know what it’s like to write a speech for someone who is too busy to tell you what they want or so « important » that the levels of management between him and you do not consider you should meet him. In my case it went well (no funny anecdote), the big man was happy with the speech and didn’t even stray from it. But this account from Heath had a nice « vécu » feel to it:

http://www.politico.eu/article/ryan-heath-jose-manuel-barroso-president-travails-of-a-european-commission-speechwriter/

 

On SOTEU, a bit of wry humour from Les Grecques

http://lesgrecques.blogspot.be/2016/09/en-attendant-juncker.html

 

Quatremer et un portrait très humain de Juncker (la sympathie mutuelle est assez visible dans l’article)

http://www.liberation.fr/planete/2016/09/13/jean-claude-juncker-verre-de-rage_1495839

 

From the « Brexit means Brexit » humoristic (or not) series in the Guardian:

http://www.theguardian.com/politics/2016/sep/12/brexit-means-brexit-the-problem-of-the-peoples-will

 

 

Not politics really, but a fascinating read on the UK’s secret war in Oman in the 60s, from the Guardian Long Read series

https://www.theguardian.com/uk-news/2016/sep/08/britains-secret-wars-oman

 

14 Juillet d’Eric Vuillard

Petit conseil en passant, si vous aimez la fiction historique, le premier vendredi de chaque mois, l’émission la Fabrique de l’histoire sur France culture est consacrée aux nouvelles parutions (livres, BD, films) en terme de fiction historique. C’est comme ça que j’ai lu:

Et donc ce week-end (plus exactement en à peine deux heures dimanche soir), j’ai lu (dévoré) 14 Juillet d’Eric Vuillard chez Actes Sud (existe aussi en version électronique, très pratique pour connaître la définition de certains mots tombés en désuétude. Vous saviez qu’un charron c’était quelqu’un qui fabriquait des charrettes? À replacer au scrabble).

 

Résumé sur le site de l’éditeur:

La prise de la Bastille est l’un des évènements les plus célèbres de tous les temps. On nous récite son histoire telle qu’elle fut écrite par les notables, depuis l’Hôtel de ville, du point de vue de ceux qui n’y étaient pas. 14 Juillet raconte l’histoire de ceux qui y étaient. Un livre ardent et épiphanique, où notre fête nationale retrouve sa grandeur tumultueuse.

 

Résumé si on m’avait demandé de l’écrire

Le 14 juillet 1789 comme si vous y étiez. Un récit presque heure par heure (ou même minute par minute) de la prise de la Bastille par le peuple de Paris. Toute la litanie des oubliés de l’histoire, ces petits commerçant, ces artisans, ces chômeurs de la place de Grève qui en ce jour caniculaire de l’été 1789 ont fait tomber le symbole du pouvoir royal.

 

Verdict

J’ai un vague souvenir d’un texte de Michelet étudié pour mon bac de français (je pense qu’on devait avoir un thème « peuple » parce qu’on a aussi fait un extrait du Cri du peuple de Vallès) qui narrait un épisode de la Révolution française, les femmes qui donnaient leurs bijoux pour que l’or serve à acheter des armes pour les soldats de la République. Ma prof avait eu ce mot « Michelet ce n’est pas de l’histoire, mais c’est un merveilleux romancier ». Personnellement, le style Michelet ne m’avait pas enthousiasmée plus que ça. Mais c’est à ce texte du bac de français que ce livre m’a fait penser.

Vuillard a fait un travail de recherche documentaire énorme pour ce livre, pour avoir des noms à donner à certains de ces hommes (et femmes) qui ont fait la Bastille, mais il reste surtout un romancier qui conduit son récit sur un rythme haletant. Je n’ai posé le livre que parce que mon train entrait en gare et qu’il fallait bien quitter ma place. Je l’ai repris dès que possible une fois rentrée chez moi.

14 juillet c’est un tableau de Bruegel mis en scène par un cinéaste avec un sens du détail hors du commun. Je n’ai jamais rien lu de pareil. Renvoyant Michelet à ses placards d’écrivain nationaliste glorificateur de la République (rien de mal à cela, Michelet est de son époque je suppose), Vuillard montre que l’Histoire n’a pas de besoin de Chevalier Bayard ou de Jeanne d’Arc pour être passionnante.

Pour voir la prise de la Bastille et la Révolution différemment, prenez 2h30 de votre temps (allez, 3h si vous lisez lentement) et lisez ce 14 Juillet d’Eric Vuillard, c’est une petite merveille.

Revue de presse européenne de la semaine / This week in European politics (05/09-09/09)

It’s back to school after the long summer break…

Not a lot of things happened in the EU bubble this past week. « Brexit » apparently means « Brexit » but what it does actually mean is anyone’s guess.

The Commission reminded the USA that competition law had been part of its exclusive powers since the beginning of the then EEC and that yes sometimes US firm could fall foul of EU law.

So here’s a (very) short round-up of articles. And there’s not even a youtube video to be seen.

Quatremer et la décision Apple de la Commission (article du 02/09)

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2016/09/02/apple-le-chemin-de-damas-de-juncker/

 

From « Brussels2Berlin« A good analysis of the rise of the AfD in Germany. No, it’s not the end of Merkel, but yes it’s worrying.

http://www.brussels2berlin.com/2016/09/merkels-far-right-home-state.html?spref=tw

And this nice and interesting blog also has a good take on the Apple decision too :

http://www.brussels2berlin.com/2016/08/the-rank-hypocrisy-of-obamas-appletax.html#more

 

 

Et pour finir, un peu d’humour (presque belge): Bruxelles sur le divan vue par Les Grecques:

http://lesgrecques.blogspot.be/2016/09/bruxelles-sur-le-divan.html#!/2016/09/bruxelles-sur-le-divan.html

 

Hopefully next week we’ll have a multi-lingual speech from the EC president. Yes, it’s State of the European Union Address time again (on 14/09). I advise using a bullshitbingo card for this, such as the one helpfully provided by Jon Worth:

https://jonworth.eu/soteu-is-back-on-14th-september-so-print-out-those-bullshit-bingo-cards/